Vous prévoyez de partir en Erasmus? Voici quelques conseils

Il y a plusieurs décisions qui, on ne peut le nier, changeront nos vies : s’inscrire à des études universitaires, signer un contrat de travail à long terme, tout abandonner pour faire le tour du monde … Parmi ces expériences et plus précisément celles qui correspondent à la jeunesse, une est à souligner un particulier : effectuer une demande de bourse Erasmus. Ce programme, qui a fêté ses 30 ans en 2017, a été le véhicule de départ à l’étranger pour des milliers d’étudiants depuis sa fondation.

Ainsi, avoir été en Erasmus est un point commun pour un grand nombre de diplômés et de diplômées européens. Ceux-ci se retrouvent, à l’instar des générations précédentes avec le service militaire, à comparer et échanger leurs expériences vécues à l’étranger.

Cependant, même dans un pays de culture similaire au nôtre, le jeune Erasmus, âgé d’une vingtaine d’années, doit faire des efforts pour s’adapter. Ainsi, face à l’image festive et paresseuse qui persécute ses camarades, la réalité l’emporte souvent, avec tous ses problèmes et imprévus. Par conséquent, il est logique que l’étudiant qui est sur le point de partir devrait se demander: comment survivre à mon Erasmus? 

En premier lieu, il est conseillé de résoudre autant de procédures bureaucratiques que possibles avant le départ: remplir le contrat d’études, demander la carte européenne de santé, visiter fréquemment le bureau des relations internationales de notre faculté, etc. Participer à des cours de base de la langue du pays de destination s’avère également nécessaire, même s’il est vrai que l’étudiant devrait connaître la langue à l’avance pour tirer le meilleur parti de son immersion académique.

Une autre tâche qui nécessite une attention particulière avant le départ est la préparation de nos bagages. Évidemment, nous ne pouvons pas emporter avec nous tout ce que nous voulons. Les compagnies aériennes placent souvent des restrictions, et il ne serait pas confortable de porter un poids excessif non plus. Une solution alternative consiste à demander à notre famille ou à nos amis de nous envoyer un colis à notre nouvelle adresse, en faisant appel aux services d’une société de référence.

C’est le cas de l’envoi de colis en Europe avec Packlink, un comparateur de compagnies de transport qui prétend trouver le service le plus rapide, le plus économique et le plus fiable. De cette façon, il nous sera facile de nous procurer des vêtements, des livres, des notes ou des produits provenant de notre pays natal.

En ce qui concerne l’hébergement, les réseaux sociaux semblent le meilleur scénario pour contacter d’autres étudiants de notre ville de destination. Nous devons garder à l’esprit que suivant la ville choisie, les prix des logements peuvent fortement varier. Il nous sera tout de même possible de partager une chambre ou de chercher un emploi sur place.

Aussi, il est préférable de ne pas choisir un appartement habité uniquement par des étudiants de notre nationalité. Rappelez-vous, l’un de nos objectifs est d’apprendre la langue. Celle-ci sera essentielle pour passer des examens qui, contrairement à ce qui est dit, nécessitent souvent des périodes d’études intenses.

Il y a plusieurs décisions qui, on ne peut le nier, changeront nos vies : s’inscrire à des études universitaires, signer un contrat de travail à long terme, tout abandonner pour faire le tour du mondeLire la suite